2

‘A worthy son of his father’


 

Justin Trudeau isn’t due to propose his first piece of legislation for another two hours, but the Bloc Quebecois is already displeased. Full press release—availably only en francais—after the jump.

« En digne fils de son père, Justin Trudeau propose une motion
qui empiète dans les champs de compétence du Québec »
– Nicolas Dufour
 
Ottawa, mercredi 25 février 2009 – « La motion du député libéral de Papineau, Justin Trudeau, visant à instaurer une politique nationale de service volontaire pour la jeunesse, constitue un empiètement dans les champs de compétence du Québec », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Jeunesse et député de Repentigny, Nicolas Dufour, dans le cadre de la première heure de débat ayant eu lieu en Chambre au sujet de la motion M-299.
 
« En digne fils de son père, Justin Trudeau propose ainsi une motion qui ouvre grande la porte aux débordements en instaurant des mesures de visibilité qui ne respectent pas la spécificité québécoise et qui bafouent nos choix de société. Ces mesures mal adaptées, qui constituent souvent des dédoublements maladroits de ce qui se fait déjà au Québec, représentent un gaspillage d’argent et une source perpétuelle de conflit », a poursuivi Nicolas Dufour.
 
« Non seulement cette motion est-elle un ramassis d’intrusions dans les champs de compétence du Québec, mais elle présente également, derrière la façade d’un programme d’épanouissement de soi, un risque élevé de propagande fédéraliste. Elle empiète dans les domaines de l’éducation et de la formation de la main-d’œuvre, pour ne nommer que ceux-là, qui sont clairement des domaines de compétence du Québec », a expliqué le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Jeunesse.
 
« Le principe selon lequel il faut intégrer les jeunes à la société et aider les organismes à but non lucratif est évidemment louable. Il demeure pourtant qu’une politique nationale ne fait pas partie des compétences du fédéral, d’autant plus que la nation québécoise agit déjà en ce sens et n’a clairement pas besoin de se faire dicter ses priorités. En effet, le Québec possède déjà sa propre Stratégie d’action jeunesse, il offre aussi des programmes permettant des échanges étudiants avec les autres provinces ainsi que des programmes permettant aux jeunes d’obtenir de l’expérience volontaire et bénévole au Québec, au Canada et partout dans le monde », a conclu Nicolas Dufour.
 

 

‘A worthy son of his father’

  1. “The Liberal MP’s bill will call for a national volunteer service policy”

    At least he isn’t mindlessly mimicking an Obama meme or retreading his Pop’s Liberal-activist boot camps (koff, Katimavik).

    Oh wait, he is, isn’t he?

  2. Non seulement cette motion est-elle un ramassis d’intrusions dans les champs de compétence du Québec, mais elle présente également, derrière la façade d’un programme d’épanouissement de soi, un risque élevé de propagande fédéraliste. Elle empiète dans les domaines de l’éducation et de la formation de la main-d’œuvre, pour ne nommer que ceux-là, qui sont clairement des domaines de compétence du Québec

    What a poorly argued press release from the hapless Bloc. They are opposed to a national volunteer program because it “should be a provincial domain, not a federal domain”, and “Quebec already promotes volunteerism”.

    Even more ridiculous is their fear that a national volunteer program would promote “federalist propaganda” (you know, “Canadians working together” and all that scary stuff).

Sign in to comment.