Université Quest Canada (Quest University Canada)

Université Quest Canada | Squamish, Colombie-Britannique | Fondée en 2007

Quest students in lecture

Students and faculty take part in a “Community Day” where students are taken out of all classes for the day to take part in a series of team-building exercises on the grounds of the school. (Photograph by Rick Collins)

Niché dans l’écrin naturel de la chaîne Côtière à Squamish en Colombie-Britannique, l’Université Quest Canada est un établissement unique dans le monde académique canadien. Il s’agit d’une université privée à but non lucratif qui propose un seul baccalauréat en arts et en sciences. En activité depuis 14 ans maintenant, l’établissement a réinventé le programme bien pensé des collèges américains d’arts libéraux, mais avec quelques différences notoires. Les cours réunissent au maximum 20 étudiants. Ils sont suivis un à la fois dans des blocs d’enseignement intensif sur 3 semaines et demie.

Si cette organisation semble insolite, rappelons que l’Université Quest affiche régulièrement de solides résultats dans l’Enquête nationale sur l’engagement étudiant (National Survey of Student Engagement — NSSE). Il s’agit d’une enquête approfondie qui évalue le respect des bonnes pratiques par les universités. En plus de permettre aux étudiants de se concentrer intensément sur chaque cours, cette organisation par blocs permet aux professeurs de proposer des excursions pédagogiques aux étudiants. Une formation en anthropologie visuelle s’est tenue dans l’Himalaya, en Inde. Un cours sur l’histoire ancienne a permis aux étudiants de visiter la Turquie et la Grèce.

Mais la différence ne réside pas uniquement dans cette organisation par blocs. Les deux premières années d’études sont considérées comme la période de formation initiale. Elles s’articulent autour d’un tronc commun qui permet aux étudiants de découvrir diverses disciplines relevant des arts et des sciences. Les deux dernières années d’études sont considérées comme la période de concentration (ou spécialisation). Elles sont conçues par les étudiants, sachant que chaque élève travaille sur une réflexion unique de son choix. Par exemple : « Quelle est la meilleure façon d’éduquer un enfant ? ». Les étudiants construisent leur propre programme d’études et suivent des blocs d’apprentissage expérientiel sur le campus et à l’extérieur pour acquérir de l’expérience. Ce processus aboutit à un grand projet central dit « keystone project ».

En décembre dernier, un accord a été conclu entre Quest et Primacorp Ventures Inc., mettant ainsi fin à près d’un an d’incertitude financière. En janvier 2020, l’Université Quest a eu le droit de bénéficier de la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, après avoir accumulé une dette avoisinant les 29 millions de dollars. Au titre de ce nouveau partenariat, l’Université Quest vend ses terres et les bâtiments du campus à l’entreprise Primacorp. En retour, cette dernière loue ces infrastructures à Quest. Primacorp est un grand prestataire canadien indépendant spécialisé dans l’enseignement postsecondaire privé. Il s’engage aussi à assurer un soutien dans divers domaines : recrutement, marketing, collecte de fonds et financement des activités opérationnelles. Le personnel enseignant de l’Université Quest continuera de s’occuper des programmes. L’Université Quest restera un établissement à but non lucratif régi par un conseil d’administration.

« L’Université Quest, tout comme le reste du monde, a rencontré des difficultés liées à la pandémie. Toutefois, je demeure optimiste pour l’avenir », a affirmé George Iwama, président de Quest. « Nos priorités consistent à accroître le nombre des inscriptions, tout en soignant notre image en tant que grande université en sciences et arts libéraux. »

Cette année, Quest a enregistré une baisse vertigineuse des inscriptions : 200 étudiants contre 600 l’an dernier. La dernière promotion sortante était bien plus importante que d’ordinaire, tandis que la promotion entrante à l’automne 2020 était bien moindre que d’habitude. Une conséquence de la crise sanitaire de la COVID-19, d’autant que l’Université Quest était encore, à ce moment-là, sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. Par ailleurs, un groupe d’étudiants a décidé de partir pendant la pandémie.

Le cadre de l’Université Quest est époustouflant. Le campus se situe à 45 minutes de Whistler et à une heure de Vancouver, ce qui en fait un paradis pour les activités de loisirs. Les étudiants peuvent traverser des gués, explorer des forêts ou camper sur la plage — parfois même pour obtenir des crédits académiques. Les activités de ski et de planche à neige sont possibles. Quant à l’océan Pacifique, il n’est jamais très loin. Tous les étudiants vivent dans des résidences de type condominium sur le campus.

L’Université Quest est onéreuse au vu des normes canadiennes. Entre les frais de scolarité annuels, les frais étudiants, le logement et les repas, les coûts peuvent atteindre environ 48 680 $. Néanmoins, beaucoup d’étudiants nationaux et internationaux bénéficient d’une aide financière.

FILED UNDER: